mercredi, juin 27, 2007

DAVID MARKSON


En fouinant sur le web.....Magnifique couverture pour un Lot 49 qui semble se relooker avec succès.

"L'auteur de ce livre envisage d’arrêter d’écrire. Las du manège romanesque et de ses vains artifices, il accumule alors anecdotes, citations et autres « curiosités culturelles » sur les artistes de tous les pays et de tous les temps, compilant les causes de décès, soulignant les ironies de la postérité, signalant des hasards surprenants… Peu à peu, certains motifs émergent de cette litanie terrifiante, tels que la vanité de l'art ou l'absurdité de la mort, tandis que l'hypocondriaque « Écrivain » s'efforce de donner un sens à son refus de jouer le jeu littéraire.

Joute verbale entre le sublime et le ridicule, florilège piégé autant que monologue intérieur, Arrêtez d'écrire questionne notre culture, notre mémoire, et finit par évoquer un énigmatique jeu de l'oie où le lecteur, sans cesse déstabilisé, ne peut s'empêcher de relancer à son tour les dés pipés de la lecture."

3 Comments:

Blogger Fausto Maijstral said...

Chouette couv' qui me fait penser à celle du dernier Markson, "The last novel" où un livre est ouvert à la page de garde.

12:05 AM  
Blogger g@rp said...

Si claro passe par ici, ce qui ne saurait tarder, je pense qu'il expliquera les raisons du relookage du Lot49.
Ou pas.

11:48 AM  
Blogger Claro said...

Le "relookage" est simple à expliquer: on a passé le cap Gass.

9:10 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home