samedi, novembre 04, 2006

CITE DES FOUS


Le Voyageur, John Twelve Hawks.L’une des révélations SF de ces dernières années, JTH (dont l’identité reste réelle reste un mystère, puisqu’il tient à vivre éloigné le plus possible de « La Grande Machine ») invente un monde fait de quatre castes, les Tabula (Des sarkozystes dingues de contrôle, de technologie et et de pouvoir), les Voyageurs (des sages pacifiques possédant des dons particuliers, vivant dans la Zone, hors système), les Arlequins (guerriers et libres penseurs qui protègent les Voyageurs et prennent leurs décisions avec un yi king mathématique), les Citoyens !le reste du monde, ceux qui ne se posent guère de questions, bossent jusqu'à l'épuisement fliqués à morts par les Tabula). Lattes se lance ainsi dans la SF - ou plutôt investit une partie des gains du Brown dans ce petit chef d'oeuvre dont le succès outre-Atlantique a rendu les agents aussi gourmands que convaincants. C’est le premier tome d’une saga intitulée Les Mondes Parallèles, espérons que les ventes suivront et que Lattes ne nous laissera pas en plan pour cause de marge déficitaire. Ca c'est déjà vu.



L’autre monument publié ici il y a quelques mois, la Cité des Saints et des Fous, de Jeff Vandermeer : livre labyrinthique multipliant les formes et les jeux graphiques à la façon de La Maison des Feuilles il nous propose une visite de la mystérieuse cité d’Ambregris – à la fois guide de voyage, précis d’histoire, recueil de légendes, on y trouve tout ce qu’on aime : des conspirations, des conflits politiques et religieux, de l’horreur pure, de la cryptozoologie, etc…l’invention d’un monde dans lequel on erre avec un rare bonheur. Saluons le magnifique travail de Sebastien Guillot en espérant que Calmann Levy le laissera poursuivre l'aventure jusqu'au prochain millénaire. On appelle cela un franc-tireur.


Enfin, pur plaisir, signalons la parution de Jennifer Morgue, de Charles Stross, le second épisode, après Le Bureau des Atrocités, de la Laverie. (Curieux changement d'editeur à mi-parcours, Klein abandonnant en chemin pour se consacrer à l'autre trilogie de Stross, les Princes-Marchands, beaucoup moins bonne...Goût personnel ou volonté de rafler le public nombreux d'Heroic Fantasy, (dont je ne fais point partie)? Le Prince ou le Marchand? On remercie, en tout cas, le cherche midi de reprendre ainsi la balle au bond). On retrouve dans Jennifer Morgue notre cher Bob Howard pour une nouvelle aventure qui mêle démonologie, jeux vidéos, physique quantique et services spéciaux dans un hommage délirant à Lovecraft, au Prisonnier et à…Ian Fleming.
Charles Stross est mon auteur de SF favori, prions pour qu’un éditeur français publie très vite ses deux chefs d’œuvre : Glasshouse et Accelerando, deux romans digne du meilleur Neal Stephenson - Accelerando (nommé pour l’Hugo Award 2006) qu’on trouve gratuit en ligne ici : http://www.accelerando.org/

1 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Moi de tous j'ai lu que le voyageur, mais serieux c'est top ! J'attends la suite avec impatience, en plus il parait que les droits on été achetés pour le film ca va être trop bien ...pour info y'a un blog : http://www.blog-levoyageur.com/

8:12 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home