dimanche, décembre 21, 2008

UNPLUGGED


Tres Pynchonien, le prochain Jim Knipfel. Toujours agréable à lire, même si on reprochera à ces auteurs (Brian Françis Slattery) de chausser une thématique, sans grande vision personnelle, surtout, sans un grand intérêt pour la langue. Rien ne pousse à l'ombre des Sequoias?

Eleven years after the mysterious events in Tupelo – now widely assumed to be the work of Australian terrorists – life in Brooklyn hasn’t been the same for Wally Philco. When he finally snaps, he finds refuge with the members of an underground movement of Unpluggers – fighting for just a few minutes of peace and quiet. With a cast of Dickensian characters, from Wally’s prying neighbour Whit Chambers to stroller-wielding Brooklyn mothers, former Kennedy spooks, and Norwegian cowboys, UNPLUGGING PHILCO is a wildly funny look at our life and times, filled with sharp cultural references and vivid, witty prose that testifies to a keenly perceptive mind behind the madness.

2 Comments:

Blogger g@rp said...

Deux choses :
1/content que tu sois de retour, qui plus est à un rythme soutenu
2/je vais devoir arrêter de te lire - mon cochon tirelire ne s'en remettrait pas. Déjà que...

3:44 AM  
Blogger odot said...

je vous trouve un peu dur avec Slattery. je n'ai pas encore lu son nouveau, mais je trouve que "Spaceman Blues" dégageait une mélancolie qui n'appartenait qu'à lui. quant à Knipfel, c'est effectivement dans les essais qu'il est le plus convaincant.

Pour le reste, merci pour la liste de nouveautés, que je vais comme à chaque fois recopier religieusement.

12:12 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home