lundi, novembre 06, 2006

LES PRETENDANTS


The Suitors, Ben Ehrenreich. Dans cette étonnante relecture de l’Odyssée, Penny attends Payne, parti pour une longue errance, alors que ses prétendants multiplient leurs efforts pour attirer son attention. Empruntant autant à Ulysse qu’à Joyce, Ben Ehrenreich fait preuve dans ce premier roman d’une virtuosité verbale plus que prometteuse. Situé dans un monde aussi familier que décalé, qui par moment peut faire penser à celui d’Orwell, ces Suitors, que l’on rangera dans la même catégorie que le Gilligan’s Wake de Tom Carson confirment qu’il reste des jeunes écrivains prêts à s’attaquer sans complexes aux montagnes les plus hautes pour un résultat plus qu’honorable et augurent d’une belle carrière. Un écrivain à suivre, sans aucun doute.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home