vendredi, novembre 10, 2006

CANDY SAYS


Olympia Onirique, Olympia de dentelle, Olympia aérien, Olympia Vaporeux, Olympia flottant la semaine dernière pour Antony and the Johnsons. Un rêve. Reprises de Nico, du Velvet, les fantômes de Scott Walker et de Nick Drake...un rêve sensuel, lyrique et légèrement malade dont on ne veut plus sortir. What can I do When the bird's got to die?

1 Comments:

Blogger Fausto Maijstral said...

Ca fait plaisir de voir le succès d'Antony aujourd'hui. Il y a six ans, lorsque l'immense David Tibet fit sortir le premier cd du petit Antony sur son label Durtro, beaucoup rirent, le reste ignora. Quel journaleux aux Inrocks, à Pitchfork ou au NME admettra aujourd'hui avoir jeté le cd au bac en 2000?

11:28 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home