lundi, juin 04, 2007

TORSE ARCHAIQUE D'APOLLON


L'homme du jour, le mystérieux "hwygaustrey", sans nul doute.

Et une spéciale dédicace :

Nous n'aurons jamais vu sa tête légendaire
Aux yeux mûrs comme des fruits
Mais nous voyons son torse encore incandescent
Flamme vacillante pourtant, mais qui
Perdure et brille.

Sans elle d'où viendrait la lumière
Qui suit, éblouissante, la courbure des muscles?
Et comment le sourire issu du fin mouvement des reins
Coulerait-il jusqu'au sexe lourd, à la mi-temps du corps?

Sans elle ce roc se dresserait
Court et difforme à la chute diaphane des épaules;
Il ne scintillerait pas comme une peau de fauve.

Il ne jaillirait pas hors de ses limites
Comme font les étoiles: car il n'y pas de lieu
D'où l'on ne t'aperçoit. Tu dois changer ta vie!

R M Rilke.

La suite se fera ailleurs, autrement.

2 Comments:

Blogger Fausto Maijstral said...

Où, quand, comment? (fausto.maijstral (at) gmail.com, hein...)

1:19 PM  
Blogger Claro said...

Et comment!

12:42 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home